Les 5 astuces pour annoncer sa grossesse à son chef

Comment nous l’avons vu dans l’article « Les métiers de l’informatique, incompatibles avec la maternité? », les métiers du numérique ne requièrent aucun attribut physique particulier, en dehors d’un cerveau en état de marche. Vous voilà donc travaillant dans la boite de vos rêves à faire un job qui vous passionne et je vous en félicite.

les métiers du numérique ne requièrent aucun attribut physique particulier Click To Tweet

Oui mais voilà, vous avez bien profité de l’été avec votre chéri et vous devez maintenant annoncer l’heureux évènement à Big Boss. Ce moment n’est pas toujours évident, c’est pourquoi encore aujourd’hui près d’1 femme sur 3 cache ou retarde l’annonce de sa grossesse, par peur des conséquences sur sa carrière. Beaucoup ont peur des réactions de leur patron, comme le montre cette article de Maman Travaille sur les 50 réactions hostiles à l’annonce de sa grossesse.

Oui mais alors comment faire?

 

Les 5 astuces de BriGeek pour annoncer sa grossesse à son chef
Les 5 astuces de BriGeek pour annoncer sa grossesse à son chef

Je vous livre aujourd’hui mon plan d’attaque pour que l’annonce de votre grossesse se passe le mieux possible et soit même bénéfique pour votre carrière. Voici 5 astuces pour annoncer sa grossesse à son chef

1 – Préparez!

La solution préconisée par beaucoup de sites est de prendre rendez-vous avec son chef et de lui dire « Bonjour Patron, je suis enceinte ». J’ai testé, c’est assez nul.

*Bonjour Patron, je suis enceinte*. J'ai testé, c'est assez nul Click To Tweet

Pour ma deuxième grossesse, j’ai préparé le terrain, aucune envie de récidiver. Surtout que mon chef d’alors avait une réputation de mysogine notoire. Aucune place pour l’improvisation.

Donc, prise de rendez-vous avec Big Boss. Cette étape est d’autant plus facile si vous parlez régulièrement à votre chef. Si vous avez autour de la trentaine et que vous demandez pour la première fois à votre chef un entretien, je vous assure qu’il/elle sait à l’avance de quoi il s’agit.

Avant le rendez-vous, préparez ce que vous allez dire avec les points suivants

 

2 – Choisissez votre vocabulaire

Ce point est peut-être le plus surprenant, car l’on est souvent dans une grande émotion dans ces moments-là. Hors ici, nous sommes dans un cadre professionnel, pas avec ses copines à boire un thé et manger des cupcakes.

Exit les excuses du type « désolée », « j’ai pas fait exprès », tout d’abord parce que dans la majorité des cas, c’est faux. Vous avez pris la décision d’avoir un enfant et vous l’assumez parfaitement.

Astuce: préférez la formule « j’attends un enfant » qui évoque un état futur plutôt que « je suis enceinte » qui évoque un état de fait.

 

3 – Ne le/la laissez pas parler

C’était la partie la plus difficile de mon plan d’attaque, tellement mon chef était bavard et aimait s’écouter parler. Le but? Répondre à toutes ses interrogations avant qu’il/elle les évoque et le/la rassurer.

D’où l’importance de la préparation.

Ce que vous devez dire en 3 points:

  • Les objectifs / réalisations que vous avez déjà accomplis depuis le début d’année (voire avant s’il a la mémoire courte)
  • Ceux que vous aurez atteints avant votre départ
  • Ce qu’il restera à faire pendant votre congé
Faire votre auto-promo est très bon pour votre carrière, mettez-vous en valeur. Click To Tweet

 

4 – Anticipez votre départ

Maintenant que vous avez une idée de la charge de travail pendant votre congé maternité, mettez-vous à la place de votre chef, envisagez son point de vue. Vous êtes une femme très efficace dans votre travail, qui va pouvoir vous remplacer? Faut-il envisager un remplacement ou un recrutement? Comment va se dérouler la transition?

Proposez-lui des solutions, informez-le si des certains de vos collègues connaissent déjà un peu vos sujets, détaillez le planning précisément. Bref, mâchez-lui le travail.

Vous connaissez votre travail mieux que quiconque, vous êtes donc la mieux à-même de trouver ces réponses.

 

5 – Prévoyez votre retour

Informez votre manager dès maintenant de vos souhaits concernant votre retour. Moins il/elle aura d’incertitudes, mieux ça se passera pour vous.

Si vous souhaitez revenir après votre congé maternité, un congé parental, à temps plein ou partiel, dites-lui. Il/elle pourra ainsi prévoir l’activité de son équipe plus facilement et ce d’autant plus qu’il n’est pas pris au dépourvu.

Dernier point et non des moindres: que voudriez-vous faire à votre retour? Y a-t-il un projet/sujet qui vous intéresse particulièrement et que vous aimeriez avoir à votre retour? C’est le moment de lui dire vos envies, votre chef aura alors presque 1 an pour le planifier.

 

En guise de conclusion, je vous invite à regarder cette vidéo de Sheryl Sandberg, COO de Facebook, sur TEDx. Et comme elle, je vous invite à ne pas appuyer sur le frein trop tôt et à ne pas vous mettre en retrait par défaut. Vous avez toute votre place!

[ted id=1040 lang=fr]

Et vous, avez-vous d’autres astuces à partager concernant l’annonce d’une grossesse à son chef?

 

Leave a Comment